AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez  | 
 

 INTERVIEW • Delilah Rose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Delilah Rose
▌BEWITCHING
séduire est un pouvoir en soi

avatar

Age : 28
Nombre de messages : 394
Date d'inscription : 13/02/2009

BEHIND THE MIROR
Histoire et cie
:
Relations
:

MessageSujet: INTERVIEW • Delilah Rose   Jeu 3 Déc - 13:50

Citation :

    Delilah, Eve

    ROSE

    17 ans

    Délurée, passionnée, sociable, manipulatrice, généreuse, lunatique, mystérieuse, menteuse, rêveuse.

    En 3ème année à Duchesne.

    Habite au 146 Central Park West : The San Remo, tour Sud, dernier étage (Upper West Side, Manhattan).

    Fille de Eileen et James Rose, elle ancienne mannequin, lui ancien artiste peintre, tous deux décédés.

    Possède son propre compte sur lequel a été versé la majeure partie de son héritage; elle n'a donc pas d'argent de poche, et est certainement l'élève qui peut dépenser le plus à Duchesne.

    Selon la dernière rumeur, elle aurait une relation incestueuse avec son cousin.



    Votre reine à tous...

o1 • Raconte-nous ton dernier chagrin d'amour.
Et bien en fait je dois vous avouer que la dernière rumeur qui est passée sur moi était en partie vrai. Nan évidemment j'avais pas de relation incestueuse avec mon cousin (bande de pervers !!!) mais il est vrai que j'étais - et que je le suis encore - amoureuse de lui. Ouais je sais je suis bizarre mais franchement, j'en n'ai rien à foutre. Et puis de toutes façons je n'ai jamais rien fait de mal alors (ouais enfin, rien fait de mal en ce qui le concerne hein, je sais que je suis pas un ange !). De toutes façons vous ne pourrez jamais comprendre ce que je ressens pour lui, c'est trop fort. Parce que c'est pas le genre d'amour où je veux détruire la première fille qui s'approche de lui, non, c'est celui avec lequel vous n'avez qu'une envie : que l'autre soit heureux. Bref. Ouais je sais je m'égare. Alors mon dernier chagrin d'amour évidemment c'est avec lui. Vous le connaissez tous, Ethel. Oui c'est MON cousin. On ne se connait pas depuis très longtemps : à vrai dire que depuis la mort de mes parents (et non je ne parlerais pas de ça !). On s'est tout de suite très bien entendu, mais à vrai dire je ne me suis rendue compte qu'il y a pas très longtemps que pour moi il était plus que mon cousin. Bref. La semaine dernière, mardi soir j'avais un gros coup de blues, je me sentais pas très bien, alors je l'ai appelé, évidemment. Mais je savais pas qu'il était à une fête alors dès que je l'ai compris je lui ai dit de rester, que je voulais juste lui parler, comme ça, mais apparemment il avait senti que j'allais pas bien, alors il est venu. Quand il est arrivé il m'a rejoint sur mon lit et m'a pris dans ses bras, en s'excusant d'avoir oublié. Oublié quoi ? Mais vous voulez vraiment tous savoir c'est pas possible... Pfff... En plus tout le monde sait très bien que je déteste parler de ça. Bref ouais mardi dernier ça faisait deux ans que mes parents étaient morts. Voilà. Contents ? Et donc il est resté avec moi, on a parlé, parlé et parlé (par contre je dirais pas de quoi, y a une limite à tout...). Et puis à un moment et bien... On s'est embrassés, voilà. Mais c'était innocent, juste une pulsion comme ça. Mais j'ai tout de suite reprit mes esprits, et alors je lui ai dit qu'il vaudrait mieux qu'il parte. Pourquoi est ce que c'est un chagrin d'amour ? Parce que tout simplement je sais qu'on pourra pas recommencer, parce que c'est mon cousin. On s'est pas revu depuis, et je compte bien rester éloignée de lui. Ça vous convient ?

o2 • Quelle est la personne qui t'es le plus chère au monde ?
Je dirais ma grand-mère. C'est elle qui s'occupe de moi depuis deux ans. Je sais que c'est une vieille garce qui peu paraître froide et manipulatrice, mais malgré tout elle m'aime plus que tout, et elle me console à chaque fois quand j'en est besoin lorsqu'elle est là. Elle n'est pas souvent présente, parce que ma grand-mère, c'est pas une de ces vieilles connes de retraitées qui restent à faire du tricot à la maison ou des galas de charités avec ses amies toutes fripées, non, ma grand-mère c'est elle qui tient le journal de mode VOGUE. Ouais, vous m'enviez hein ? Bref, c'est l'être qui me comprend le mieux.

o3 • Être garce, tu aimes ?
T'imagines pas à quel point ! Mais je suis pas tout le temps comme ça, et surtout, pas avec tout le monde. Parce que j'ai deux côté chez moi. Certains disent que je suis à la limite de la schizophrénie... Mais je sais pas... Peut être bien que ouais.

o4 • Plutôt jean ou pantalon de costard ?
Je dirais jean. Un mec dans un jean c'est bien plus sexy qu'un mec dans un pantalon de costard.

Parlons des choses qui fâchent... et qui nous intéressent !!
o5 • T'as déjà pris de la drogue ?

Nan mais franchement, qui n'a jamais prit de drogue parmi les élèves de Duchesne, je te l'demande moi ! Sérieusement, c'est une question un peu bateau ça...

o6 • Es-tu quelqu'un de facile ?
En fait dans un sens je suis très facile, et dans l'autre je suis très difficile. Je suis très facile parce qu'il suffit que le mec me plaise, et que j'ai une envie pour lui sauter dessus. Mais il faut bien que je vous précise que je donne mon corps, mais pas plus. Les mecs qui, après avoir couché, veulent tout savoir de toi, crois-moi bien que je les vire direct. Dans un autre sens je suis très difficile parce qu'il n'y a qu'une seule catégorie de mecs avec lesquels je couche : ceux dont je n'ai strictement rien à foutre. Les autres, je ne veux pas coucher avec parce que... Ben on sait jamais. Combien d'amitiés ont été gâchées comme ça ? Ah oui. Et les mecs ultra arrogants aussi je les repousse. Ouais, j'aime pas non plus être affichée comme un trophée sur un tableau de chasse.

o7 • Le même sexe, ça te tente ?
Évidemment ! Pour moi dans la vie il faut faire un maximum d'expériences. Alors avec une fille, ça oui. Et puis franchement une fille parfois c'est bien plus sexy qu'un mec.

o8 • Qui aimerais-tu le plus te taper à Duchesne ?
Mmmh... Je dirais Luke Galloway. Il est craquant non ?

o9 • Le lendemain d'une soirée très arrosée tu te retrouves dans le lit d'un(e) inconnu(e). Il/Elle arrive alors, avec un petit-déjeuner sur un plateau, un grand sourire aux lèvres : c'est un véritable laideron. Tu fais quoi ?
Ouaaaah comment t'as su que ça m'étais déjà arrivé ?? AHA aha... Hum. J'vais donc raconter comment j'ai réagit : donc c'était un p'tit boutonneux à lunettes (irk); il semblerait que trop alcoolisée, je n'ai plus en effet les yeux en face des trous. Bref. J'ai baissé les yeux sur le plateau qu'il tenais dans les mains. J'ai fais une moue boudeuse et là je lui ai balancé :
« Heu désolée mais en ce moment je suis au régime. »
Ben quoi ? Je voulais pas être trop méchante non plus, il m'avait rien fait le pauvre garçon. Certaines auraient hurlé qu'il avait profité d'elles mais moi je suis pas comme ça. La veille je devais certainement être en gros manque, et si ça se trouve c'était quelqu'un d'adorable. Après tout, il m'avait apporté le petit-déjeuner au lit non ? Enfin bon du coup je me suis levée et j'ai essayé de ne pas rigoler quand il a littéralement bavé devant la vision de mon corps nu. Si je suis pas pudique ? Oh et bien ça dépend. Devant des gens qui ne me font ni chaud ni froid, pas du tout, mais si je les connais ou qu'ils m'intimident ou quelque chose dans le genre, alors là oui, vous pouvez me croire que je n'oserais même pas me mettre en bikini devant eux... J'en étais où ? Ah oui. Donc je me suis rhabillée, enfilant la robe de la veille et je me suis tournée vers le malheureux jeune homme qui avait évidemment compris que j'étais en train de m'enfuir sans demander mon reste. Je lui ai alors adressé un sourire - faussement - désolé (ma gentillesse me perdra, je vous l'dis moi !) et je lui ai annoncé :
« Tu m'excuseras, il faut que j'aille voir ma grand-mère. On est sensées manger ensemble ce midi, ça fait au moins deux mois qu'elle n'a pas eu de temps pour moi. »
Jouer la carte de la pauvre petite malheureuse afin d'attendrir les gens pour qu'ils ne vous en veuillent pas, ça marche à tout les coups ! Sérieux ! Alors je me suis dirigée vers la porte d'entrée (en essayant en vain de me souvenir de l'endroit). Il m'a raccompagné jusqu'à la porte et avant de passer l'encadrement, je lui ai dit au-revoir en ces termes :
« Merci c'était super. A un de ces jours ! »
Beaucoup me riront au nez quand l'interview sera publiée, ça je m'en rend compte, mais je ne suis pas qu'une garce froide, et je prend la responsabilité de mes actes, tout en apprenant de mes erreurs : ouais, désormais je reste toujours accompagnée d'une copine qui m'empêche de faire ce genre de conneries.

1o • Imogen, tu l'aimais bien ? (allé, sois honnête (: )
Franchement ? Elle était marrante, c'était une genre de copine de fête. Mais je ne me voyais pas devenir amie avec elle, ça c'est sûr.

Spoiler:
 

_________________

    Delilah Eve Rose ★ BEWITCHING
    Les gens sont prêts à croire à tout
    pourvu qu'on le dise avec mystère;
    qui veut être cru, doit parler bas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

INTERVIEW • Delilah Rose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glamour, Fashion & Myths :: • YOUR CHOICE :: DEMANDES D'INSCRIPTION :: Inscriptions Validées -