AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez  | 
 

 White sparrows [Sunshine E. Harvey]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Invité
Invité



MessageSujet: White sparrows [Sunshine E. Harvey]   Dim 3 Jan - 1:27

    Il était neuf heure du soir, et tout était sombre dehors. James était resté enfermé chez lui toute la journée, pour la simple et bonne raison qu'il était énervé. Et dans ses cas là, mieux valait qu'il reste seul avec lui-même, quitte à balancer des objets contre les murs, ce qui en fait ne l'apaisait nullement. Aucune raison valable n'était en cause, si ce n'est qu'il avait légèrement plu ce matin, et que la veille il s'était engueulé avec un de ses voisins à propos du bruit qu'il faisait. James lui avait appris tout d'abord que ce n'était pas "du bruit" mais de la musique. Dans la pièce principale se trouvait bien une chaine-hifi et des amplificateurs. Parfois il faisait de la guitare, quand il n'avait rien à faire, un hobby comme un autre. Et toujours avec le son au maximum, mais et après ? Encore il n'était pas un fan de métal et compagnie. Enfin, depuis la veille il se trainait donc une colère qu'il ne savait plus sur qui décharger.

    Maintenant il faisait noir, la ville ne dormait pas, au contraire, mais si il allait au bon endroit, il ne croiserait sûrement personne susceptible de l'énerver. Parce qu'il avait besoin de sortir tout de même, rester enfermé comme un lion en cage n'était pas très bon non plus. Il enfila une chemise blanche, remonta les manches jusqu'aux coudes, qui allait naturellement avec son jean déchiré - volontairement bien sûr, il n'avait pas encore de crise de folie. James aurait pu appeler son taxi, celui que son père avait mis à sa disposition, un truc qui le rendait comme tous les autres gosses de riches en quelque sorte. Et aussi un moyen de surveiller les déplacements de son fils même très loin. C'est pour toutes ses raisons, en plus du fait qu'il avait besoin de se dégourdir les pattes, qu'il opta pour la marche.

    James avait choisit d'aller à Staten Island, peut-être pour la forêt qui l'avait souvent vu se défouler, loin de tous. Il passait dans un des quartiers habités et donc tranquille, quand il avisa une silhouette assise sur un des bancs placés toutes les trois maisons. C’était pas ça qui allait le tuer. Sans même y réfléchir il savait qu’il allait passer devant sans s’arrêter, il n’y pensait déjà plus. Toutefois, alors qu’il n’était plus qu’à quelques mètres, son odeur irrita sa gorge, comme si elle crépitait. Ca sentait le sang, et le vampire. Il n’avait pas besoin de plus pour penser pouvoir identifier la jeune femme qui se trouvait là. James s’était dit de ne voir personne. Il ne devait pas s’arrêter…

    Il s’assit à côté d’elle en soupirant, comme si ce qu’il faisait était contre sa volonté. La jeune femme avait du le voir arriver, car elle n’eut aucun geste de sursaut alors qu’il n’avait pas vraiment fait de bruit, mais il la sentit frissonner - une histoire de sensation animale. Peut-être parce qu’il faisait froid qui sait. Tout le monde n’avait pas une température de quarante-trois degrés. D’un geste il passa la main dans ses cheveux, les emmenant tous vers l’arrière, bien que la moitié retomba aussitôt sur son front.

      « Salut. Je pourrais savoir ce que tu fais là à dix heure du soir ? »


    A première vue il n’y avait aucune raison. A moins qu’elle ne vienne d’une des maisons de ce quartier, et qu’elle se soit assit pour… attendre un taxi ? La question de James était plutôt brute, ça ne le regardait pas vraiment non plus. Un peu possessif comme façon de parler. Et puis on aurait presque cru noter du reproche dans sa voix. Ca ne le regardait pas si elle jouait avec sa vie, et si près d’ici elle risquait de croiser des gens qui pourraient la tuer en un clin d’œil, juste pour son odeur. C’est pas comme si c’était son amie. En fait il n’en savait rien. Une humaine, c’était agaçant quelque part.
Revenir en haut Aller en bas
Sunshine E. Harvey

avatar

Age : 24
Nombre de messages : 125
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: White sparrows [Sunshine E. Harvey]   Dim 3 Jan - 19:50

Sunshine avait besoins de s'évader , de prendre l'air . Lorsqu'elle était plus petite , elle passait tout ses étés loin de la ville afin de respirer le "bon air frais" comme disait sa mère . Et ces temps ci , voir un arbre qui n'appartenait pas à un parc et n'était pas entourée de barbelées lui avait manqué . Adam et Bridget avait tous les deux projeté une après-midi avec les autres vampires de Duchesne . Sunshine était naturellement invité mais elle avait poliment décliné la proposition .

Pour dire vrai , ces temps-ci , elle avait un peu envi de passer du temps sans vampires .... La bande était adorable et tout le monde était gentil avec elle et personne n'avait encore essayé de la manger mais ... elles se sentait tout de même un peu exclue et avait de plus en plus de mal à supporter la vue de ce qu'ils appelaient des "familiers" . Elle se demanda comment elle se sentirai si Adam l'utilisait comme casse-croûte géant et frissona à cette idée .

Sun' avait passé la journée dans la forêt de Staten Island et s'y était perdue . La forêt était relativement grande et Sunshine avait passée sa journée à marcher pendant des heures , grimper sur de grands arbres et à s'allonger dans des petites prairies vide . La nuit était tomée et Sunshine avait emprunté le mauvais chemin pour rentrer . Elle n'avait jamais été douée lorsqu'il sagissait d'orientation , et ne fut donc pas surprise de s'être perdue ... L'air qui frais de la nuit lui faisait du bien et elle retrouva facilement son chemin . Elle avait le choix entre appeler un taxi et rentrer à pied mais elle préféra rentrer à pieds affin de profiter de quelques minutes de solitudes de plus . Elle s'assit sur un banc pour reprendre son souffle et aperçu une démarche qui lui était familière au loin .

Sunshine soupira , la démarche appartenait à James , un beau loup-garou de son lycée qui avait du mal à se faire à l'idée que Sunshine vive avec des vampires alors qu'elle était humaine et venait souvant lui parler pour mieux comprendre cette situation . Elle le trouvait plutôt gentil mais il était parfois éxaspérant quand il s'y mettait . Il s'assit près d'elle et soupira comme si s'était une corvée de lui parler . Elle ne l'y obligeait pas personnellement elle aurait pu se passer de sa présence mais sa compagnie était agréable par cette soirée .

« Salut. Je pourrais savoir ce que tu fais là à dix heure du soir ? »

Cette question la surpris , il était plutôt direct et dix heure du soir , ce n'était pas s'y tard ... Ce n'était pas comme si ce quartier était risqué ! Ou peut être qu'il l'était ? Elle ne savait pas trop , elle était fatiguée ... Elle afficha cependant son sourire le plus resplandissant pour faire bonne figure et lui répondit

"Je me promène ... Ce n'est pas interdit il me semble ?"

James lui sourit en retour et elle retourna à la contemplation de ses chaussure . Il y eu un silence ou l'on entendait juste le bruit des voitures au loin . Un loup hurla vers la forêt et James regarda dans cette direction .

"Et toi , que fais-tu ici ? Je croyais que les gens de Duchesne avaient l'habitude de se déplacer en taxi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: White sparrows [Sunshine E. Harvey]   Mar 5 Jan - 1:01

    La jeune femme avait un petit air fatigué, le genre de détail que James notait inconsciemment dans un coin de sa tête. L'attention qu'il portait à cette fille l'exaspérait en quelque sorte. Les gens ne le voyaient pas comme ça, on ne le voyait pas en grand défenseur du monde, pas comme l'ami de tout le monde. Il était riche, séduisant, plus souvent solitaire qu'avec des connaissances, ce qui lui convenait. Lui connaissait-on vraiment quelqu'un de très proche ? James aimait être entouré de gens connus ou inconnus, comme il appréciait d'être seul et que personne ne vienne lui chercher des puces. Donc non, ce n'était pas vraiment normal qu'il se sente obligé de s'occuper d'elle, comme s‘il était responsable; elle aurait entendu cela qu'elle aurait pu se vexer d'être traité d'enfant. Car à ses yeux c'est un peu ce qu'elle était. Elle savait qu'elle était entouré de vampire, et quoi ? Sunshine trouvait-elle amusant d'être promené comme un casse-croûte humain pour faire la fête entre sangsues ?
    Donc : oui il se sentait responsable, car il semblait être le seul à voir la situation sous un angle humainement normal. Lui, un demi-loup, entre nous.


    Elle afficha un grand sourire avant de lui répondre. Il ne put s’empêcher d’esquisser un sourire pour répondre au sien, plus court et éphémère, mais sourire tout de même. Non effectivement elle avait le droit d’aller où bon lui semblait, n’empêche qu’ici ce n’était pas top. Serait-elle du genre à chercher les ennuis ? Bah. Comme pour lui indiquer qu’il n’avait peut-être pas tort, un hurlement de loup monta de la forêt, forêt qui était tout proche. Par automatisme, son regard se porta dans la direction d’où il venait. La voix de Sunshine fit revenir son attention sur elle. Il eut un léger sourire amusé.

      « J’avais besoin de me dégourdir les pattes... La pleine lune approche on dirait, lâcha-t-il en guettant une quelconque réaction. Et je ne crois pas que les gens à Duchesne ont tous besoin de se déplacer en taxi pour faire de longues distances... Regarde-toi, mini-aventurière », fit-il avec un petit rire.


    Sa première remarque visait peut-être à vérifier si elle, une des rares humaines - car bien que médiateur c’est ce qu’elle était - au courant qu’il était un loup-garou, elle trouverait cela choquant ou quelque chose de ce genre. Car ça aurait été le comble, elle qui trainait avec toutes sortes de créatures peu fréquentables. James faisait cas de généralités, bien qu’il ne pouvait démentir qu’il parlait plus ou moins à certains d’entre eux. Bref.

      « Tu comptes rester ici cette nuit ? C’est plutôt calme, on pourrait dire. Je te préviens tu n'arriveras pas à abuser de moi, même en faisant semblant de dormir. »
Revenir en haut Aller en bas
Sunshine E. Harvey

avatar

Age : 24
Nombre de messages : 125
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: White sparrows [Sunshine E. Harvey]   Ven 8 Jan - 22:59

La phase fit rire Sunshine . James avait l'habitude de la taquiner et elle s'attendait à ce qu'il garde cette même humeur ce soir . Elle eu du mal à arrêter son fou rire et lui lança entre deux éclats

"Pensais tu vraiment que je risquait d'abuser de toi ? C'est beaucoup trop fatiguant et puis ce n'est pas vraiment de l'abus quand l'autre est volontaire ..."

Cette phrase fit sourire James . Sunshine ne se rappelait pas l'avoir déjà vu rire . Il lui arrivait quelques fois de rire un peu en sa compagnie mais jamais beaucoup il se contentait généralement d'un demi-sourire . Pour Sunshine , James était le garçon mystérieux par excellence . Elle n'avait jamais vraiment réussi à le cerner et cela dès le premier jour ... Lorsqu'il était venu lui parler pour la première fois , elle n'avait d'abbord pas totalement compris pourquoi il venait la voir alors qu'elle avait cru comprendre que certaines tensions existaient entre Adam et lui . Mais Sunshine avait bien vite compris qu'il ne servait à rien de s'étendre sur la question qui resterait sans réponse jusu'à ce que James le décide . Elle n'avait jamais vraiment réussi à le faire parler et à savoir ce qu'il pensait ce qui n'était pas le cas de James qui pouvait connaître la vie de Sushine de A à Z en posant seulement quelques petites questions bien placées .

Sunshine frissonna . Elle n'avait sur elle qu'un léger gilet et eu une pensée furtive pour la boîte de chocolat en poudre et le lait qu'il l'attendait sagement chez elle . Une petite soirée douillette ne lui ferait pas de mal et elle avait l'appartement pour elle seule ce soir . Cette pensée la réchauffa un peu mais elle continuait de frissonner légèrement. Il lui restait encore beaucoup de trajet avant de rejoindre l'appartement et elle s'arrêterait surement avant dans un café à moins qu'elle n'abandonne l'idée de la marche à pied pour appeler un taxi ? Non , elle rentrerait à pied .

Un autre frisson la parcourue et elle sursauta légèrement . James lui lança un regard interrogateur .

"J'ai juste un peu froid "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: White sparrows [Sunshine E. Harvey]   

Revenir en haut Aller en bas
 

White sparrows [Sunshine E. Harvey]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glamour, Fashion & Myths :: • NEW YORK :: STATEN ISLAND -